Soyez les bienvenus sur ce site qui me permet de vous présenter ce que je fais, tant dans l’écriture des livres que pour la mise en place de spectacles vivants où se mêlent toujours petites et grandes histoires.
Je travaille l'écriture de scénarios sous toutes ses formes : spectacles vivants, BD, film et je suis chargée de cours en Master "scénario d'histoire vivante", à l'ICES de la Roche-sur-Yon.

Prtésidente de l'association "Ecrivains des Hauts-de-France",
Administratrice de l'AR2L (Agence régionale du livre et de la lecture des Hauts-de-France)
Sociétaire de la SGDL (Société des Gens de Lettres de France),

Mon  26è roman "Iris, étincelle dans la nuit "est paru en  librairie en  2022.  Editions Le TRIOMPHE. 
Tout public, dès 16 ans. L'histoire : à Paris, des rencontres improbables entre personnes fragiles, Il y a les des chutes, les mains tendues... l'entraide... quand les invisibles de la société sont de véritables pépites.

Avec des amis écrivains nous avons créé l'association "ECRIVAINS des HAUTS-de-FRANCE" en mars 2022 (déjà 150 adhérents en janvier 2024) 

Notre but est simple : mettre en valeur l'extraordinaire  richesse des Ecrivains de la Région, ce qu'ils sont et ce qu'ils font et être une sorte de GPS pour eux, grâce aux conseils personnalisés. L'association a signé un partenariat le 21 février 2024, avec l'AR2L pour  mutualiser les actions sur la base de leurs compétences et vocations particulières.
Voici la présentation des "Ecrivains des Hauts-de-France" dans une chronique de la journaliste Dominique Lagrou Sempere
Prévisualiser la vidéo YouTube Dominique Lagrou Sempere - "Mes coups de coeur" - Episode 3
ecrivainshdf@gmail.com

Une petite surprise sympathique  : "Et la vigne se mit à pleurer " Le Passeur éditeur, a reçu le Prix Soroptimist Béthune ce 3 décembre 2022
Un de mes romans vient d'être publié en janvier 2023 en grec : "Le secret de Clara" aux Editions Stamoulis.
Mon prochain livre sera une BD sur le thème de l'arbre et du livre. j'en ai écrit le scénario illustré par 15 étudiants de l'école de graphimse PIKTURA (Plaine image de Tourcoing) Publication prévue en mai 2024. Une très belle expérience avec ces jeunes talentueux et leurs professeurs.

Merci à vous, tous mes lecteurs, de ce que vous osez me dire : vos compliments, vos critiques et vos encouragements. N’hésitez pas à continuer à le faire car il est terriblement frustrant pour un auteur de ne pas connaître ceux qui découvrent les histoires qu’il raconte !
Vous me mettez la barre de plus en plus haute, mais qu’il est bon d’essayer de grimper en sachant qu’on ne réussira pas à atteindre le sommet de la perfection, mais en goûtant le plaisir de l’effort et du voyage !

 

Elisabeth Bourgois

Livres

Et la vigne se mit à pleurer Et la vigne se mit à pleurer Le Passeur Editeur
2021
Je m'appelle Marie Je m'appelle Marie Editions du Cerf
15 sept 2017
IRIS, étincelle dans la nuit IRIS, étincelle dans la nuit LE TRIOMPHE
2022
Découvrir la bibliographie

Scénarios

En savoir plus

Événements à venir

Dédicaces et rencontres

Moreuil (80) Salon du livre les 25 et 26 mai

Hardelot-plage goûter littéraire chez Katrin un nouveau lieu de rencontres autour d'un thé ou d'un café et la présentation de ma nouvelle BD l'arbre-livre

Marcq-en-Baroeul plantation d'arbres dans une cour d'école Dans la cour des écolse Dolto et Péguy, avec la mairie de Marcq-en-Baroeul, plantation d'abres dans la cour des écoles et présentation aux enfants de la BD l'abri et le livre, ainsi que rencontres avec des auteurs jeunesse

Retour sur...

Interview sur FRANCE BLEU nord
Nord Interview sur FRANCE BLEU nord

07 mai 2017

Spectacle de Marie
Boulogne-sur-mer Spectacle de Marie

12 août 2016

Elisabeth Bourgois avec Christophe Hondelatte sur Europe 1
Elisabeth Bourgois avec Christophe Hondelatte sur Europe 1

Revue de presse

Librairiecatholique.com

À propos de L’inavouable secret de Clara

On souhaite à ce livre, tout à fait actuel et facile à lire, de contribuer à l’éducation d’un vaste public d’adolescents, précisément celui que vise l’auteur, mère de six enfants, ex-infirmière, qui s’est faite romancière et conférencière dans les lycées et collèges, pour aider les jeunes à faire face aux grands problèmes qui se posent à la société actuelle. Certains parents, égtalement, pourraient tirer profit de cette lecture. Et ce serait une très bonne chose qu’un cinéaste en tire le scénario d’un joli film qu’il pourrait réaliser avec un budget modeste.

Avis des lecteurs

À propos de Et la vigne se mit à pleurer

Etienne
Dans chacun de vos livres, il y a toujours des petits passages de très grande émotion, c’est intense et éphémère comme une bulle de champagne qui monte. Je ne sais pas pourquoi et cela me donne envie de les relire pour revivre avec les personnages. Je n’ai jamais ressenti ce genre d’émotion chez un autre auteur.
 
Alain 
 Je viens de passer trois soirées au coin du feu, captivé (et enrichi…) par la lecture de ton dernier livre. 
L’admirateur de Montaigne que je suis, à la suite de mon père, ne peut qu’être admiratif de ton étonnante habileté à cette analyse des drames de notre époque récente à la lumière de la sagesse de notre grand périgourdin.
A la fois très proche des drames de notre époque et plein de réalisme très concret, allant de rebondissements en rebondissements, ton œuvre se dévore et laisse le lecteur plein d’espérance dans ce monde difficile à vivre pour beaucoup.
Un grand merci donc pour ces merveilleux moments au coin du feu.
 
Monique
L'histoire est bien ficelée, on s'attache aux personnages et l'intrigue nous tient en haleine. Il est vraiment bien ! 
Et c'est vrai aussi qu'il est bien documenté, sur Montaigne, la viticulture..
Je lis le soir dans mon lit, c'est un petit moment de vrai plaisir ! 
 
Annie Degroote ( romancière)
Lisez le ! Bouleversante et magnifique histoire, j’ai adoré, bravo Elisabeth !!

Charles
Bravo pour ce roman, il plait vraiment à beaucoup de monde !
 
Pierre 
Je viens de lire votre dernier livre »et la vigne se mit à pleurer » Je l’ai trouvé absolument remarquable
En fait ce que j’ai adoré, votre façon de faire aimer la philosophie, comme votre héros

Jacques : 
Voilà, j’ai refermé la dernière page de « Et la vigne se mit à pleurer ». D’ailleurs j’y ai passé une demi-nuit une fois tant j’étais pris par le sujet ! Merci de m’avoir transporté dans un monde peu connu de moi, que sont le milieu viticole, le milieu enseignant, la création scénique et bien entendu la pensée de Montaigne. J’ai vraiment été pris dans la réflexion philosophique et l’action et aussi dans les sentiments amoureux. La beauté du monde et des hommes et aussi les ombres de celui-ci sont remarquablement évoqués. Voilà un beau cadeau de noël. Je vais passer par mon libraire Mayennais qui sera contant de travailler. Donc vraiment merci et bravo !
 
J Claude : 
La barre était haute puisque qu’il s’agit de la violence, personnelle et collective, de la mort et du deuil, de la résilience et de l’amour, du besoin du divin qui nous dépasse et du mystérieux chemin que chacun choisit, dans l’espérance ou le désespoir.
Bel affrontement de la philosophie et de la religion, porté par l’exemple de Montaigne et de bien d’autres auteurs... Cela me rappelait “ La Peste “ de Camus que j’ai relu aux jours de la pandémie.
Le style est riche en dialogues, en suspens, en rebondissements qui est celui d’une scénariste ! On “voit” bien les personnages qui nous paraissent très familiers, de la porte d’à côté !
En particulier de la vie des enfants, des parents, des familles et là, on est encore dans le vécu.
 
Femme 
J’aime vraiment beaucoup tous vos livres, ce dernier en particulier, tant j’y découvre et apprend beaucoup de choses à travers une histoire prenante et des personnages attachants.

Etudiant de 18 ans : 
J’ai adoré, j’ai tout lu en trois jours
 

Les autres avis