Soyez les bienvenus sur ce site qui me permet de vous présenter ce que je fais, tant dans l’écriture des livres que pour la mise en place de spectacles vivants où se mêlent toujours petites et grandes histoires.

Merci à vous, tous mes lecteurs, de ce que vous osez me dire : vos compliments, vos critiques et vos encouragements. N’hésitez pas à continuer à le faire car il est terriblement frustrant pour un auteur de ne pas connaître ceux qui découvrent les histoires qu’il raconte !

Vous me mettez la barre de plus en plus haute, mais qu’il est bon d’essayer de grimper en sachant qu’on ne réussira pas à atteindre le sommet de la perfection, mais en goûtant le plaisir de l’effort et du voyage !

Je suis aussi très touchée de l'intéret accru de nombreux lecteurs pour mon roman "Je m'appelle Marie" Ed du Cerf, oct 2017 dont est issu le texte du Concert son et lumière "Je m'appelle Marie", qui fut donné ente autre à Lourdes, le 6 octobre 2017 : un moment extraordinaire devant des milliers de spectateurs ! Nous avons poursuivi l'aventure  à Boulogne-sur-mer et le 22  novembre 2019 en Hauts de France.... c'est Brigitte FOSSEY qui en dit le texte. A Marcq-en-Baroeul, l'église était comble, avec plus de 650 spectacteurs émus et entousiastes.
Voir ce spectacle sur le site : http://www.je-mappelle-marie.com, , il vous donnera envie de l'organiser dans votre ville !

2019 a vu la publication aux Editions du Cerf du livre "L'espérance du retour" , c'est un récit que j'ai écrit avec Yacine et Khedidja Addi.


Mon  25è roman "Et la vigne se mit à pleurer"est sorti en janvier 2021.  aux Editions LE PASSEUR. 
J'y traite d'un sujet  éternel : la violence, me plongeant dans l'actualité, l'histoire, la philosophie, le château de Montaigne en Périgord ... et bien évidemment le lecteur suivra les nombreuses aventures  de mon héros, jeune professeur de philosophie.


Je serai ravie de vous rencontrer lors des salons du livre où j'espère pouvoir me rendre en 2021, mais pour l'instant le virus est plus fort que le désir des organisteurs de salon.  Il faut patienter !
 

Elisabeth Bourgois

Livres

Et la vigne se mit à pleurer Et la vigne se mit à pleurer Le Passeur Editeur
2021
Je m'appelle Marie Je m'appelle Marie Editions du Cerf
15 sept 2017
L'espérance du retour L'espérance du retour Editions du Cerf
2019
Découvrir la bibliographie

Scénarios

En savoir plus

Événements à venir

Dédicaces et rencontres

Bray-Dunes Salon du livre de Bray-Dunes (59) samedi 24 avril et dimanche 25 avril - salon du livre près de la plage

Bondues - 59 Salon du livre de Bondues samedi 5 juin et dimanche 6 juin, le bonheur de retrouver mes lecteurs dans ce salon qui est l'un des meilleurs de France - Sous réserve des règles sanitaires bine sur

Embrun (05) "Je m'appelle Marie" Concert son et Lumière - cathédrale d'Embrun Sous une nouvelle forme avec vidéo mapping, ce concert son et lumière tant attendu, se fera au coeur des Alpes

Retour sur...

Interview sur FRANCE BLEU nord
Nord Interview sur FRANCE BLEU nord

07 mai 2017

Spectacle de Marie
Boulogne-sur-mer Spectacle de Marie

12 août 2016

Elisabeth Bourgois avec Christophe Hondelatte sur Europe 1
Elisabeth Bourgois avec Christophe Hondelatte sur Europe 1

Revue de presse

123 loisirs

À propos de Elle a ri ! - mai 2017

Sur la Côte d’Opale, entre la mer et la forêt, dans une ferme isolée avec chambres d’hôtes, vit dans la souffrance et l’incompréhension, une famille très unie : David garde forestier, Juliette qui accueille les vacanciers, peint à ses heures, Bérénice la fille aînée, Oscar le garçon (10 ans). Tous quatre s’angoissent et se révoltent parce que la petite dernière, Capucine, (4 ans), a un comportement parfaitement incompréhensible et imprévisible. Brusquement hurlante et brisant tout, elle tombe ensuite dans une apathie profonde. Diagnostic : elle est autiste.
A force d’amour, de patience, de persévérance, en dépit des difficultés qui ne sont pas gommées, chacun s’efforcera d’apporter un peu de bonheur à cette petite fille, par ailleurs très belle.
Inspiré de faits tirés d’expériences personnelles et de témoignages, ce roman passionne de la première à la dernière ligne. L’histoire touche le lecteur, le fait pénétrer dans le monde mystérieux du handicap mental, et lui montre que tout est possible avec beaucoup d’amour.
Le style assez oral et les dialogues nombreux donnent une impression de texte brut, vrai et fort.
Une histoire familiale à laquelle on repense longtemps...

Geneviève - 61 ans

À propos de Marie de Beaujeu

J’ai dévoré votre livre, il me tient compagnie, je le savoure jour après jour…

Les autres avis